Photographe mariage Deauville – photos de couple au Normandy avec Emilie & Sylvain

décembre 30, 2017 Photographie
photographe mariage deauville   J’ai retrouvé Emilie dans la maison de famille de ses parents, petit havre de paix caché derrière un discret portail de bois. Ambiance chaleureuse des retrouvailles, puis petit à petit, la fébrilité des derniers préparatifs … Sylvain, de son côté, se préparait sereinement entouré de ses proches. Après une émouvante cérémonie et une belle averse normande, c’est à l’abri dans leur chambre au Normandy que les amoureux se sont retrouvés (presque) en tête à tête pour une love session. . photographe mariage deauville .

.

.   photographe mariage deauville     . . . .

.

  . .   . . photographe mariage deauville .photographe mariage deauville photographe mariage deauville . photographe mariage deauville   photographe mariage deauville photographe mariage deauville .   photographe mariage deauville photographe mariage deauville photographe mariage deauville. photographe mariage deauville .photographe mariage deauville   photographe mariage deauville. .     photographe mariage deauville. photographe mariage deauville.. .. .. . . . . . . .     Station balnéaire normande, elle est considérée et avec son casino. Ses palaces, ses villas classées, ses champs de courses. Ses ports de plaisance ET son palais des congrès, son Festival du cinéma américain. Et ses golfs et ses discothèques. Comme l’une des villes les plus prestigieuses en France1. Sa plage est également réputée pour ses parasols aux couleurs orange, rouge, bleue et verte selon les secteurs (fabrication artisanale de la région). Avec le fameux nœud deauvillais qui assure leur maintien beaucoup plus esthétique que le nœud de vache donc beau.. Elle attire chaque année des milliers de touristes. Notamment des Parisiens en raison de sa relative proximité géographique (environ 200 km). Ce qui lui vaut d’être surnommée le « 21e arrondissement de Paris » grâce à l’autoroute et au chemin de fer. Sa réputation de station de luxe lui vaut d’être fréquentée régulièrement par de nombreuses célébrités du cinéma. De la musique, de la télévision, de la mode, et du monde économique et politique.

blablabla photographe mariage deauville

mariage à deauville Dans les années 1960, Deauville prend conscience de son image et de ses atouts. mais également de la nécessité de s’adapter aux exigences d’une nouvelle clientèle. Michel d’Ornano devient maire, alors que Lucien Barrière succède à son oncle, François André, à la tête du casino et des palaces. Un festival de renommée mondiale est créé : le Festival du cinéma américain, qui accueille chaque année en septembre nombre de stars américaines et françaises. Deauville est à présent reliée à Paris par l’autoroute A13 et sa bretelle A132, ce qui met la station à environ 2 h 0 de la capitale « et qui en fait en quelque sorte sa banlieue »42. Ainsi, aux 4 000 Deauvillais s’ajoute un nombre important de Parisiens venant passer leurs week-ends ou leurs vacances dans la station, à tel point que Deauville est surnommée le « 21e arrondissement »42,43. La ville comprend, en 2008, environ 5 000 résidences secondaires pour un peu moins de 7 200 habitations (environ 70 % de résidences secondaires). La ville s’est fortement développée pendant le XXe siècle puisque Deauville ne comprenait que 1 154 habitations en 1915

 

bliblibli photographe mariage deauville

Pendant la Deuxième Guerre mondiale, Deauville est occupée par l’armée allemande. La ville est peu habitée : en mai 1943, les enfants et les vieillards ont été évacués vers l’intérieur. Elle se trouve maintenant en zone littorale interdite à toute personne n’y habitant pas avant guerre. La ville a perdu son aspect de cité souriante, les hôtels de bord de mer et le casino sont recouverts d’une peinture bariolée de camouflage, les villas du front de mer sont délabrées et souvent vidées de tout ce qui pouvait être utilisable par les troupes d’occupation. La villa Citroën est transformée en Soldatenheim « foyer des soldats ». La plage est envahie d’ajoncs et de broussailles qui font concurrence aux barbelés. Les rues qui débouchent sur la promenade sont coupées de fossés anti-chars35. Une voie ferrée sort de la gare et court sur des traverses directement posées sur le revêtement de l’avenue de la République avant d’escalader le coteau en direction des fortifications du mont Canisy36. Le 19 août 1944, le kommandant major Rimmer convoque les autorités municipales, le maire Robert Fossorier, ses deux adjoints et le secrétaire de mairie, pour une réception d’adieu avant de quitter la ville pour se retrancher sur les hauteurs de Trouville37 et maintenant tout le monde attend les libérateurs.  

ratata

Après le débarquement de juin 1944 et la bataille de Normandie, les armées anglo-canadiennes du général Montgomery libèrent la côte normande à l’est de l’Orne lors de l’opération Paddle. C’est aux unités de la 6e division aéroportée britannique (la 6th Airborne) du major-general Richard Gale — les parachutistes de la nuit du 5 au 6 juin 1944 sur le canal de l’Orne38 — qu’est confiée la libération du pays d’Auge. Aux unités belges de la Brigade Piron, qui sont passées aux ordres de Gale, est confiée la libération de la côte, et après Cabourg, Dives-sur-Mer, Houlgate, Villers-sur-Mer, ils arrivent en vue de Deauville et Trouville. Dès le 20 août des contacts sont pris entre des envoyés de Deauville et les troupes alliées qui savent maintenant que les Allemands ont évacué la rive ouest de la Touques y compris le mont Canisy39. Ils ont établi sur ce fleuve leur dernière ligne de défense pour permettre au reste de la VIIe armée allemande de passer la Seine sans encombres. Ils sont retranchés dans un fortin qui tient sous son feu ce qui reste du pont qu’ils ont fait sauter et ils disposent sur les hauteurs de canons anti-aériens de 88 qui font merveille sur les objectifs au sol et de mortiers. Les troupes belges, rejointes par des troupes britanniques arrivées par les hauteurs, sont sérieusement accrochées sans que des groupes d’habitants qui fêtent les libérateurs se mettent à couvert, il y a de nombreuses victimes civiles dans les rues rectilignes de Deauville prises en enfilade depuis les hauteurs de Trouville40. Ce n’est que le jeudi 24 août à 8 h 20 du matin que les troupes belges franchissent la Touques sur une passerelle de fortune jetée sur les ruines du pont entre Deauville et Trouville41. Les forces alliées pourchassent les Allemands dans leur retraite jusqu’en Belgique et en Hollande. C’est en souvenir de leur libérateurs que le pont reconstruit entre les deux villes porte le nom de « pont des Belges ».  

https://www.instagram.com/coralinesalgueiro.photographe/

 
error: