MARIAGE AU MANOIR DES CARREAUX

Description

Un mariage aux tons colorés

au coeur du bocage Normand

Category

Location

Pays de Caux Normandie

WEDDINGS

Camille & Marc

Manoir des Carreaux mariage

Un manoir du XVIIème siècle

Manoir des Carreaux mariage. Le Manoir des Carreaux est une demeure historique datant de 1650, totalement restaurée, au coeur d’un clos masure de 4 hectares. Le clos-masure est une prairie, plantée d’arbres fruitiers, entourée d’un talus planté de grands arbres qui protègent les demeures normandes.
Il est situé entre les plages de Saint Valery en Caux ( 4min) et de Veulette sur Mer ( 3min), à 10 minutes de Veules les roses et à 45 minutes d’Etretat.

Le pays de Caux est une région naturelle et un pays historique de Normandie appartenant au Bassin parisien (au sens large du terme). Il s’agit d’un plateau délimité au sud par la Seine, à l’ouest et au nord par les falaises de la côte d’Albâtre. Le nom du pays de Caux provient d’une tribu celte, les Calètes, qui ont peuplé le territoire dès l’âge du fer.

Manoir des Carreaux mariage

” Véritable territoire partagé entre terre et mer, la Normandie représente aujourd’hui l’une des régions les plus touristiques en France. Au-delà d’être un lieu qui offre une nature verdoyante et des paysages à couper le souffle, la Normandie est la région propice pour s’unir à sa moitié. En effet, avec ses plages du débarquement, ses anciens corps de ferme, ses champs, ses moulins, ses châteaux et ses villes pleines de charmes, la Normandie vous permettra de trouver chaussure à votre pied sans grande difficulté. Vos invités ne pourront qu’apprécier votre lieu de réception d’exception …” Source : nocedereve.fr

Entre mer et campagnes, falaises et vallées, baignée de lumière comme de pluie, la Normandie a inspiré bien des peintres et des poètes comme Gustave Flaubert, Charles Baudelaire ou encore Guy de Maupassant. Petite anecdote : L’histoire d’amour des peintres et de la région débute en 1858, dans une boutique du Havre. Un Honfleurais inconnu rencontre un adolescent qui, sans trop se casser la tête, dessine des caricatures de notables locaux. Il l’invite à venir peindre avec lui dans la nature. C’est comme cela qu’Eugène Boudin, le barbu au panama, éveilla la vocation du futur maître de Giverny, Claude Monet; un normand lui aussi. Source : la-normandie.info 

error: