Photographe Honfleur, Photographe Honfleur – Vincent & Clémence

Photographe Honfleur – Vincent & Clémence

Photographe Honfleur. Retour sur une séance engagement de ce printemps … Par un bel après midi ensoleillé, j’ai retrouvé Vincent et Clémence à Honfleur. Les petite rues pavées étaient pleines d’une joyeuse foule de touristes. Ils étaient venus profiter des premiers rayons du soleil… Se prélasser aux terrasses des cafés… Se perdre dans les jolies ruelles… Nous avons donc décidé d’aller nous promener à la recherche de petits coins perdus, oubliés du grand nombre…

Spring engagement session… I joined Vincent and Clémence during a sunny afternoon. The little paved streets were full of a happy crowd of tourists,. They came to enjoy the first sun lights, fingers licking after eating some specialities from here… So we decided to go to look for little forgot places … Those I prefer …

 

Photographe Honfleur, Photographe Honfleur – Vincent & Clémence

Photographe Honfleur, Photographe Honfleur – Vincent & Clémence

Photographe Honfleur, Photographe Honfleur – Vincent & Clémence

Photographe Honfleur, Photographe Honfleur – Vincent & Clémence

Photographe Honfleur, Photographe Honfleur – Vincent & Clémence

Photographe Honfleur, Photographe Honfleur – Vincent & Clémence

Photographe Honfleur, Photographe Honfleur – Vincent & Clémence

Photographe Honfleur, Photographe Honfleur – Vincent & Clémence

Photographe Honfleur, Photographe Honfleur – Vincent & Clémence

Photographe Honfleur, Photographe Honfleur – Vincent & Clémence

Photographe Honfleur, Photographe Honfleur – Vincent & Clémence

Photographe Honfleur

Photographe Honfleur, Photographe Honfleur – Vincent & Clémence

Photographe Honfleur, Photographe Honfleur – Vincent & Clémence

Photographe Honfleur, Photographe Honfleur – Vincent & Clémence

Photographe Honfleur, Photographe Honfleur – Vincent & Clémence

Photographe Honfleur, Photographe Honfleur – Vincent & Clémence

Photographe Honfleur, Photographe Honfleur – Vincent & Clémence

Un peu d’histoire

Honfleur est un petit joyau portuaire du Calvados. À défaut de sources nombreuses sur les premiers siècles de son existence, son nom parle pour elle. Sa terminaison en « fleur », trahit une origine viking. En ancien scandinave, « Hornfloth » signifie, selon le linguiste René Lepelley, « l’embouchure du tournant ». Une référence évidente à l’estuaire de la Seine qui, au niveau d’Honfleur, s’élargit soudainement pour se dissoudre dans la Manche. Ce fleuve détermine le destin de la ville.C’est qu’Honfleur est bien située. Elle contrôle l’accès au principal fleuve du royaume et pourrait servir de base navale à des expéditions punitives sur les côtes anglaises. Cette position stratégique est renforcée par les bancs sablo-vaseux de l’estuaire, qui protègent la cité d’une attaque maritime. Une flotte ennemie risquerait d’échouer à marée basse.

On peine à s’imaginer que très tôt, ce port aujourd’hui modeste a fréquenté le monde entier. Dès la fin du Moyen Âge, en 1483, le Grec Georges Bissipat conduit une expédition militaire vers l’archipel du Cap-Vert en partant d’« Hanneflour » (graphie de l’époque). En 1503, l’Honfleurais Paulmier de Gonneville s’aventure jusqu’au Brésil. Un siècle plus tard, l’explorateur Samuel Champlain quitte le port normand pour le Canada où il fonde la ville de Québec. Le Canada, une destination déjà bien connue des pêcheurs locaux : les bateaux s’aventurent déjà jusqu’au large de Terre-Neuve.

Cette orientation commerciale s’affirme sous le règne de Louis XIV au détriment de la fonction militaire. Vers 1660-1680, les murailles sont finalement démantelées. Les pierres récupérées aident à l’édification des greniers à sel, toujours visibles. Surtout, on creuse un bassin plus vaste, le fameux Vieux-Bassin autour duquel les touristes aiment aujourd’hui se promener et boire un verre. Source : actu.fr


Photographe Honfleur, Photographe Honfleur – Vincent & Clémence